La table ronde sur la gouvernance minière en RDC, du 24 au 26 mai 2022 à Kinshasa.

1
117

Antoinette N’samba Kalambayi donne le coup d’envoi en présence du Vice-Ministre des Mines Godard Motemona , du Vice-Ministre de la Justice et du Vice-Ministre de la Défende

Mardi 24 Mai 2022 à Kinshasa capitale de la République Démocratique du Congo à Romeo Golf dans la commune de la Gombe, la Ministre des Mines, Antoinette N’samba Kalambayi a donné le coup d’envoi de la table ronde basée sur la Gouvernance Minière.

En effet, les responsables des différents services spécialisés, (CEEC, SAEMAPE, FOMIN, ACE, SGN-Congo, CTCPM, P-DDRCS) prennent part à cette rencontre qui témoigne assuffisance la restitution des recommandations issues des tables rondes tenues dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et de l’Ituri l’année passée.

Le Coordonnateur de la Cellule Technique de Coordination et de Planification Minière, Paul Mabolia, dans son mot de bienvenue, a renseigné que le souci majeur de ces travaux est d’accroître l’aboutissement des plusieurs les rencontres minières tenues dans les provinces précitées.

Le représentant de Pact (Building Local Promise), Dona Beegun a pour sa part remercié, la Ministre nationale en charge des mines, Antoinette N’samba Kalambayi pour son engagement de valider où qualifier deux cents trente huit (238) sites officiellement sur trois cent (300).

Pour le Président de la Commission nationale de l’Artisanat minier de la Fédération des Entreprises du Congo, Joseph Kazibaziba cette table ronde permet aussi de trouver des solutions idoines pour la communauté locale.

” Nous avons reçu à Bukavu, dans le Sud-Kivu, la visite de la Ministre nationale en charge des mines qui s’est lmprègnée de l’artisanat minier. Aujourd’hui, on en parle parce qu’il y a son implication personnelle, il faudra que ce Ministère demeure féminin pour améliorer positivement les choses.

Je souhaite que la patronne des mines puisse prendre le temps d’écouter la base (communauté locale) ou le peuple d’abord, tel que soutient le Chef de l’État.”

Dans son allocution, la Ministre des Mines, Antoinette N’samba Kalambayi, la mise en œuvre de ces recommandations va augurer un bel avenir pour le secteur minier de la RDC .

L’opinion se souviendra qu’aux mois d’août et d’octobre 2021, les Comités Provinciaux de Suivi des Activités Minières, CPS en sigle, ont organisé à l’initiative des Gouverneurs, trols Tables rondes sur la gouvernance du secteur minier dans les provinces de l’Ituri, du Sud-Kivu et du Nord-Kivu. Les participants à ces assises représentaient toutes les parties prenantes du secteur minier dans les Provinces susmentionnées.

L’éventail des sujets débattus couvrait tous les problèmes essentiels du secteur, allant des Entités Territoriales Décentralisées, aux Provinces et au niveau national.

L’organisation de la présente table ronde à Kinshasa sur la gouvernance du secteur minier a pour objectif de restituer et d’analyser les recommandations issues des tables rondes tenues dans les Provinces ci haut citées afin de permettre aux autorités nationales compétentes de s’en approprier et d’envisager des solutions idoines.

En outre, cette table ronde devra nous permettre, entre autres, d’améliorer notre compréhension des défis qui minent la gouvernance du secteur minier dans les trois provinces concernées, d’entreprendre des actions pour y remédier, de renforcer le partage d’informations, de mettre en place un mécanisme de suivi et évaluation de la mise en œuvre de ces recommandations dans le but d’assainir le secteur.

Soyez rassurés, chers participants, de l’attention particulière que j’accorde à ces trois journées des travaux intenses que vont devoir abattre toutes les parties prenantes.

Point n’est besoin de rappeler que conformément à la vision de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO et sous la conduite de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Sama Lukonde Kyenge, de nombreuses réformes ont été entreprises dans le secteur minier à l’issue des états généraux des mines tenus à Kinshasa du 08 au 10 juillet 2021.

La mise en œuvre progressive des recommandations de ces assises fait augurer un bel avenir pour le secteur minier de notre pays, même si je ne sous-estime pas les défis immenses qui restent à relever.

Madame Antoinette N’samba Kalambayi s’attèle depuis son avènement à la tête de ce Ministère à apporter des solutions idoines sur l’actualisation des connaissances géologiques et minières de la RDC ; la formation de l’exploitation minière artisanale ; la lutte contre la fraude et la contrebande minières sous toutes leurs formes notamment par la mise en place d’une chaine de valeur industrielle à l’Est, la viabilisation et la promotion des coopératives minières par le financement à travers la création d’un fonds de crédit minier ainsi que le renforcement des capacités des agents et la transformation numérique du Ministère des Mines.

Ces assises qui se poursuivent seront clôturées le Jeudi 26 mai 2022.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here